Colóquio
Robert Castel
  << voltar
 

Le "Problème des banlieues" est en France une question récurrente qui depuis les années 1980 agite périodiquement l'opinion autour du thème des "violences urbaines". Il s'est ainsi construit une représentation dominante de la banlieue, ou des "quartiers sensibles", comme des zones d'exception dans la société française, des sortes de ghettos ou d'espaces de non droit, livrés aux trafics illégaux et aux incivilités en tous genres sous la domination de "caïds" de la drogue ou propagandistes de l'islamisme radical.

Il ne s'agit pas de faire de l'angélisme, ni de nier que des problèmes graves se posent en banlieue. Mais on voudrait donner à discuter la thèse que ces désordres sont la cristallisation de problèmes qui traversent l'ensemble de la société et ont d'abord leur origine en dehors des banlieues.

Ce qui se passe en banlieue est ainsi à mettre en rapport avec au moins deux grands types de facteurs qui affectent aujourd'hui la société française tout entière :

  • des facteurs de dissociation sociale. Le chômage, la précarité de l'emploi, le nombre de bénéficiaires de l'aide sociale, de familles en situation de grande pauvreté, de jeunes en situation d'échec scolaire, etc., sont présents en banlieue et dans des proportions de l'ordre du double par rapport à l'ensemble de la France;
  • Des facteurs de discrimination ethnique. Une proportion importante de la population de ces quartiers, surtout les jeunes "issus de l'immigration" sont souvent victimes d'un traitement discriminatoire implicite ou explicite dans leurs rapports avec les forces de l'ordre et la justice, dans la recherche d'un emploi ou d'un logement, dans certaines de leurs pratiques culturelles ou religieuses assimilées à du "communautarisme", etc.

 

Ces deux séries de facteurs ont une origine différente et relèvent de traitements différents. Mais sur le terrain de certains quartiers de banlieue ils s'additionnent, s'entretiennent les uns les autres et produisent ainsi leurs effets les plus dramatiques. La connexion entre ces deux séries de facteurs permet d'avancer dans la réflexion sur les relations qui unissent la question sociale, la question urbaine et la question ethnique.

 

Inscrições até...

17.11.2010